B0

Blondifox : une marque made with LOVE & CHEEKINESS !

Blondifox est née de l’esprit pétulant d’une passionnée, Charlotte Pénide. Cette jeune marque française a été lancée en 2014 et ne cesse de nous étonner, depuis. Le style Blondifox cultive un amour pour les tendances et se plaît à perpétuer un état d’esprit sainte nitouche des sixties alliant attitude insouciante et bohème, le tout rehaussé par une touche garçonne. À travers ses collections intimistes, Charlotte Pénide nous éblouit grâce à sa fraîcheur et sa simplicité.

B3

Charlotte, peux-tu nous parler de ton parcours ?

Je suis diplômée de l’Inseec Bordeaux, donc j’ai plutôt un profil commercial. Je me suis ensuite spécialisée en textile à L’université de la Mode de Lyon II. J’ai évolué dans des entreprises comme Roxy, Volcom, des entreprises de surfwear, basées au Pays Basque, d’où je viens. J’ai ensuite fait mes armes chez des marques parisiennes comme Gat Rimon. Toujours dans des postes de marketing ou commerce international. La mode, le vêtement, c’est ma passion. Depuis que je suis petite je baigne inconsciemment dedans. Ma maman aimait beaucoup s’habiller, m’habiller, mes grands parents tenaient une boutique à St Sébastien. C’était une évidence. Mais je ne suis pas styliste. Je suis autodidacte dans ce domaine. J’ai mon univers, je sais ce que j’aime, je ne suis pas vraiment les tendances, même si je tombe souvent juste. J’essaie de faire des pièces féminines, intemporelles, désirables. En fait, la création est la partie sur laquelle j’aime le plus travailler, finalement.

Comment est née ta marque Blondifox ?

Blondifox est née en mars 2014. J’ai déménagé à Londres par amour pour suivre mon Jules. J’ai retrouvé un travail à Londres et je me suis vite rendue compte que ce n’était pas ça. Créer ma marque de vêtements c’était mon rêve. C’était le moment ! J’avais du temps, j’étais à Londres, une ville très inspirante où tout paraît possible.

B4

Comment décrirais-tu Blondifox ?

Blondifox c’est une marque française, chic, ludique et responsable. Je suis basée à Londres, pour des raisons de coeur, mais l’entreprise est française. Les coupes sont soignées, les silhouettes proposées ultra féminines. Blondifox c’est la femme-enfant. Elle connaît son pouvoir de séduction et aime jouer avec le feu. Mais elle ne se prend jamais au sérieux. Enfin, il me tenait à coeur de construire une marque de vêtements responsables. C’est à dire travailler des matières naturelles, du lin d’Italie, de la laine d’Angleterre… collaborer avec des usines qui respectent ses employés, faire fabriquer le plus près possible, en Europe. Nous fabriquons nos modèles en petites quantités : 50 pièces en moyenne pour chaque modèle. Une femme qui achète une pièce Blondifox a peu de chance de la retrouver sur sa voisine, elle est unique. Je voulais prendre le contre pied de la consommation de masse, c’est un parti pris.

B5

Pourquoi Blondifox ?

Je commençais à travailler sur le projet et j’ai lu un livre offert par une amie, « Dans les rapides ». C’est l’histoire de trois amies qui découvrent le groupe Blondie. Blondie ça a une consonance ingénue mais aussi rock. C’est l’ambivalence. « She is whisky in a tea cup » Le « fox » pour l’animal rusé, libre, l’Angleterre, le rappel à la nature.

Blondifox est une marque qui se revendique “responsable” dans sa manière de production. Pourrais-tu nous en dire un peu plus à ce sujet ?

Le « made in France » est très à la mode. Moi je préfère parler de création responsable, consciente. Cela signifie que l’on produit, construit, imagine la marque dans le respect des consommateurs, des travailleurs, de l’environnement, de nos valeurs. Les matières choisies sont naturelles la plupart du temps. Sourcées  en Angleterre, en Italie, en Allemagne, en Corée… Nous collaborons avec des usines de petite taille, familiales, dont nous connaissons les conditions de travail. Le but n’est pas de faire fabriquer en France à tout prix mais pas par des travailleurs clandestins entassés, exploités. Nos collections sont fabriquées en petites quantités. Nous faisons un grand effort sur le prix pour proposer des vêtements abordables. Notre philosophie c’est de faire beau, bien et de le démocratiser.

B6

Qu’aimes-tu le plus dans ton métier de créatrice ?

Imaginer les collections, raconter des histoires, penser la femme Blondifox et m’inspirer des gens.

As-tu d’autres projets en cours ?

Nous avons terminé notre campagne de crowdfunding Kisskissbankbank. Nous allons lancer la production de l’hiver prochain. Nous travaillons déjà sur la collection SS16: Paris is a jungle. J’ai un autre projet en cours, toujours dans le domaine de la mode mais c’est un service.

MG_6968_1024x1024

Tu vis à Londres. Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le fait de vivre dans cette ville ?

Londres est très inspirante, ça grouille, il se passe toujours quelque chose, c’est une ville très cosmopolite. Le côté rock c’est Londres. En temps que jeune créatrice et entrepreneur, j’ai l’impression que c’est plus facile. Ici, les gens ne se regardent pas, ça a ses avantages et inconvénients. Ce que je n’aime pas: le temps.

Découvrez la marque sur le site de Blondifox et sur Facebook

Écrit par Marine Boissard

 

Leave a Comment