0

Les perles de bois de Salomé Charly

Rencontre avec Salomé Charly, qui nous présente ses perles de bois.

Salomé est une jeune créatrice de talent qui sait sublimer la femme grâce à ses bijoux aux formes achitecturales. Amoureuse du bois depuis sa plus tendre enfance, cette pimpante créatrice sait appréhender le bijou d’une manière subtile. Chaque création est sculptée à la main et chaque perle de bois devoile des volumes délicats et remarquables.

 

Salomé, vous vous êtes inspirée de votre histoire familiale pour créer vos “perles de bois”. Pourriez-vous nous parler de votre parcours et de ce qui vous a poussée à lancer votre propre marque ?

Dès quinze ans je me suis dirigée vers un BAC STI Arts Appliqués, pensant m’orienter vers le design d’intérieur. Après ces trois années, c’est dans le domaine du design de mode que je me suis spécialisée grâce à un BTS puis une licence professionnelle à Duperré Paris. Arrivée en plein milieu du parcours du BTS, l’accessoire est devenu une passion, voire même une obsession à chacune de mes silhouettes crées. Ce qui s’est confirmé en dernière année. Diplôme obtenu et direction Londres pendant 8 mois afin de bien maitriser la langue. À mon retour, j’ai intégré la maison Chloé et monté Salomé Charly en parallèle. En à peine un an, le fruit de toute cette énergie a vu le jour.

 

Vous étiez, auparavant, designer. Pourquoi avez-vous choisi de vous reconvertir dans la création de bijoux ?

C’est une histoire assez personnelle. Je n’ai pas toujours pu avoir des formes correspondants aux standards du commerce car une santé ne se choisit pas et il a longtemps été très difficile, pour moi, de m’habiller. C’est durant ces années que mon penchant pour le bijou s’est confirmé. Je pouvais être moi, m’exprimer et me trouver jolie avec ces accessoires qui souvent m’allaient bien : les bijoux. J’avoue que cette passion s’est aussi étendue aux chaussures.

Vous vous inspirez de petits gabarits de papier que vous assemblez et désassemblez avant de passer à l’atelier. En quoi est-ce important pour vous de visualiser votre bijou de cette manière avant la phase de création ?

Grâce à ces formes en papier rigide je peux ainsi très bien visualiser les volumes qui s’appliqueront aux silhouettes. Ils me permettent également de calculer les poids et les éventuelles rotations. Ainsi je fixe les guides (passages de chaînes) avant de passer au travail de la matière.

 

Quel type de bois utilisez-vous principalement ?

J’utilise uniquement du bois de Merisier. Il est très doux et léger. Son vinage est soyeux.

 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le fait de manipuler le bois ?

L’idée première est que ce matériau noble nous vient de notre nature. En le travaillant, je le sens sous mes doigts, les planches ont toutes une odeur différente et chaque étape rend visible un travail de nombreuses heures, ce qui est très plaisant.

 

Votre travail est très architectural. Les formes que vous utilisez donnent la sensation qu’elles sont conçues de manière à moduler la lumière. Est-ce quelque chose d’essentiel pour vous dans la création d’un bijou ?

Depuis toujours, qui dit bijou dit pierre précieuse (ou métal). Mais je garde les pierres en tête. Nous avons toujours révélé leur beauté grâce aux facettes et je m’applique à en faire de même avec le bois. Le bois et son veinage s’expriment de façon aléatoire et voluptueuse à chaque biseau. La lumière joue son rôle bien-sûr car elle relève les volumes et sophistique l’allure du bijou.

 

Quel message souhaitez-vous faire passer à travers vos créations ?

Il nous ira à toutes, peu importe notre silhouette, âge, travail… Un bijou est une humeur, une envie, un partage aussi. Nous ne pouvons nous sentir que belles et élégantes parées de créations que nous aimons.

 

Vous vivez à Paris. Qu’est ce que vous aimez le plus dans cette ville ? Est ce que Paris est une source d’inspiration pour vous ?

Paris ! Un dynamisme constant, ce qui me rend un brin hyper-active selon mes amis. Des envies au quotidien, des expositions à l’infini, des terrasses entre amis ou avec mes quantités de livres… Une inspiration c’est indéniable ! Paris en étant entrepeneur c’est mon idéal !

1

3

6

4

8

Salomé Charly est sur Facebook

Son site est ici

Écrit par Marine Boissard

Leave a Comment