Unseven Saperlipopette Magazine 1

Unseven, retour vers le passé

Plongées dans le grand bain après avoir été pour l’une, traductrice spécialisée en cosmétique et graphiste/illustratrice pour l’autre, Barbara Silverstone et Anna Wanda Gogusey ont décidé de lancer Unseven, leur petite entreprise proposant des lignes en hommage aux icônes disparues de leur génération.

Passionnées de River Phoenix, d’Elliott Smith ou encore de Serge Gainsbourg, elles conçoivent des créations dessinées par les soins de l’illustratrice, Anna. Sorte de portraits immortels et inaltérables, ces T-shirts, Tote Bags et Badges illustrés sont LA parfaite idée pour rendre joliment hommage aux icônes disparues que nous avons tant aimées.

À Noter : Barbara et Anna seront présentes au Pitchfork Music Festival à Paris, le 29, 30 et 31 Octobre 2015. Vous pourrez y retrouver le stand de la marque où les T-shirts, les Tote Bags et les badges seront en vente.

Unseven Saperlipopette Magazine 5

Anna, Barbara, vous avez lancé Unseven en 2014. Pourquoi avez-vous choisi de créer une marque qui rend hommages aux icônes disparues ainsi qu’aux rock stars ? Pourriez-vous nous parler de l’histoire de votre marque ?
Barbara : J’avais déjà travaillé avec Anna sur quelques projets personnels et j’ai tout de suite aimé sa manière de dessiner. L’idée de Unseven m’est apparue à travers un flash, un soir. J’ai alors immédiatement su que je voulais travailler de nouveau avec Anna. L’idée directrice de Unseven repose sur le fait de mettre en avant des icônes disparues et des rock stars qui ont marquées notre génération et qui ont, d’une certaine manière, eu un impact sur nos vies. Unseven est une marque qui revendique le fait de rendre hommage.
Anna : Lorsque Barbara m’a présenté l’idée, j’ai immédiatement dit oui. J’aime particulièrement dessiner des portraits et je suis fascinée par les gens qui ont, malheureusement disparus, ou bien les choses que nous ne possédons plus. J’aime également l’esthétique du passé et la musique. J’aime me dire que « je dessine des gens morts » pour Unseven. Ca semble morbide mais ça ne l’est pas. Au contraire, selon moi, cela s’apparente à de la nostalgie , comme lorsque l’on a pas vu un vieil ami depuis un moment.

Anna, Barbara, you launched Unseven in 2014. Why did you decide to create a brand that pays tribute to dead icons and rock stars? What is the story behind your brand?
Barbara: I had already worked with Anna on some personal projects and I immediately loved her drawing style. The idea for Unseven came to me in a flash one night and I knew that I wanted to work with Anna again. The whole concept behind the brand is based on dead icons and rock stars who marked our generation and who made an impact on our lives in some way. It’s a tribute brand.
Anna: When Barbara came to me with the idea, I immediately said yes, I love drawing portraits of people and I am fascinated with people and things that aren’t around anymore, past aesthetics and music. I like saying that “I draw dead people” for Unseven. It sounds morbid but it isn’t, it’s very nostalgic, like you miss an old friend you haven’t seen for a while.Unseven Saperlipopette Magazine 4Pourquoi avoir choisi d’appeler votre marque Unseven ?
Barbara : Nous souhaitions que notre marque porte un nom qui se démarque mais qui fonctionnerait aussi bien en Français qu’en Anglais puisque je suis Américaine et Anna, Française. J’ai simplement utilisé un générateur de mots que j’ai trouvé sur le net et ai trouvé le nom grâce à celui-ci. C’est un mot complètement dénué de sens mais qui – existe réellement- signifie « make not seven ». Je crois aussi que Anna a trouvé une sorte de signification religieuse qui se cachait derrière le mot. Cela en fait quelque sorte mystérieux et j’aime beaucoup ça. C’est aussi inutile et c’est ça qui me plaît.
Anna : Il n’existe qu’un seul exemple de ce mot. Quelque chose de relatif aux sept sacrements du Christ et nous aimons, toutes les deux l’aspect religieux auquel il ramène. C’est quelque chose qui fonctionne avec notre concept d’une certaine manière.

Why did you choose to name it Unseven?
Barbara: We wanted a name that was a little different, but that worked in both French and English, as I’m American and Anna’s French. I actually just used a random word generator and found it there. It’s a completely useless – but real – word that means to “make not seven”. I think Anna found some religious meaning behind the word too. It’s kind of mysterious, which I like, and it’s pointless, which I love.
Anna: It’s a word that only has one instance, something about the seven sacraments of Christ, and we liked the religious aspect, it kind of goes with our concept in a way.Unseven Saperlipopette Magazine 3La première collection mettait en avant Kurt Cobain, Amy Winehouse et Serge Gainsbourg. En quoi était-ce important pour vous deux, d’illustrer ces icônes en particulier ? Quel impact ces personnages ont-ils eu sur vos vies ?
Barbara : Cela nous a semblé évident de commencer notre collection avec des musiciens. J’ai rencontré Anna à un concert à Paris et notre amitié est née autour de la musique. Nous avons réfléchi aux figures emblématiques de l’industrie musicale qui ont eu un impact considérable sur les gens mais également dans de nombreux pays. Serge Gainsbourg a été quelqu’un de déterminant dans ce sens là, mais ils étaient tous, tout aussi importants.
Anna : Ils étaient également, tous facilement identifiables et ça a été une manière, pour nous, de présenter notre marque.

The first collection showcased Kurt Cobain, Amy Winehouse and Serge Gainsbourg. Why was it important to you to illustrate these icons in particular? What was their impact on your lives?
Barbara: It seemed obvious to start with musicians. I met Anna at a concert in Paris and so our first bond was through music. We thought about major figures on the music scene who had a big impact on people in many countries. Serge Gainsbourg was a must, but they were all important.
Anna: They were also highly recognizable people, so it was a good way to introduce our brand.

Unseven Saperlipopette Magazine 6

Vous créez des T-Shirts mais aussi des Tote Bags et des badges. Pourquoi avez-vous décidé de développer votre marque grâce à des produits tels que ces accessoires ?
Barbara : Les T-shirts, les Tote Bages et les badges sont tous faciles à porter mais sont aussi casual et ne font pas trop « adulte ». La marque, en elle-même, ne se prend pas trop au sérieux. Tous les produits que nous proposons se portent facilement en concert par exemple, mais pas nécessairement au travail -cela dépend de l’endroit où vous travaillez- ! Nous avons également diversifié nos collections en passant par les musiciens et les icônes afin de dessiner toute sorte de choses qui nous manquaient aux quotidien, et notamment les dinosaures. C’est pour ça que l’on espère que les gens comprendront que nous avons le sens de l’humour et que nous n’essayons pas seulement d’avoir l’air cool.
Anna : Nous nous identifions beaucoup à la musique et les Tote Bags et les badges sont des accessoires que l’on retrouve facilement dans le marketing musical, donc cela nous a semblé évident de les fabriquer et de les proposer à nos clients.

You design shirts but also Tote Bags and badges. Why did you choose to develop your brand through products like Tote Bags and badges?
Barbara: T-shirts, Tote Bags and badges are all easy to wear, casual and not too “grown-up”. The brand doesn’t take itself too seriously. These are all things you could wear to a concert, for example, but not necessarily to work – depending on your job! We also branched out from musicians and icons to draw all sorts of things that we miss, including dinosaurs. So, I hope people see that we have a sense of humor and that we aren’t just trying to look cool or whatever.
Anna: We relate a lot to music, and Tote Bags and badges are items you find in music merchandising so it only seemed natural to make them.

Unseven Saperlipopette Magazine 7

Barbara, tu viens de Los Angeles et Anna, tu es Française. Est-ce que le fait d’être chacune issue d’une culture différente a influencé votre style ?
Barbara :
Oui, bien sûr ! Mais le plus formidable c’est que je suis une Américaine qui vit en France et que Anna est une Française qui a vécu à Austin, au Texas. Nous possédons toutes les deux notre propre expérience personnelle avec les deux cultures. Grandir à Los Angeles, m’a clairement permis d’acquérir des références culturelles qu’Anna ne possède pas nécessairement et inversement pour elle. Ces différences et similarités sont un avantage pour nous deux.

Barbara, you’re from Los Angeles and Anna, you’re French. Does the fact that you’re both from different countries influence your style?
Barbara: Yes, of course. But the great thing is that I’m an American who lives in France and that Anna is French but lived in Austin, Texas. We both have personal experience with both cultures. Growing up in L.A. clearly gives me references that Anna won’t necessarily have and the same goes for her. These differences and similarities benefit both of us.

Unseven Saperlipopette Magazine 8

Quelle suite allez-vous donner à vos projets ?
Barbara : Nous travaillons sur différents projets qui vont voir le jour. Nous sommes en train de travailler sur une collaboration exclusive avec les Inrocks (un magazine français consacré à la musique et à la culture). Cette fois-ci, nous créons un T-shirt « hommage » présentant Jacques Demy, le réalisateur Français. Nous sommes également très impatientes de lancer notre édition limitée qui rendra hommage à Marty McFly et qui présentera « Back To The Future ». Cette collection sortira le 21 Octobre 2015. Nous sommes toutes les deux fans du film. Notre marque « revient souvent sur le passé », c’est donc un pari,à la fois audacieux et amusant pour nous.
Anna : Nous avons tellement d’idées en tête qu’il est difficile pour nous de toutes leur donner vie. Je pense que notre nostalgie est infinie !

Finally, what is next for you?
Barbara: We have several new projects coming up. We’re doing another exclusive collaboration with Les Inrocks (French music and culture magazine). This time, we’re making a tribute t-shirt starring Jacques Demy, the French filmmaker. We’re also excited about releasing a limited-edition series to celebrate Marty McFly coming “back to the future” on October 21, 2015. We’re both fans of the film. Our brand is often about going “back to the past” so this is a fun tribute for us.
Anna: We have so many ideas, it’s hard to do them all. I guess our nostalgia is endless!

T-shirt "Delorean" limited-edition

T-shirt « Delorean » limited-edition

 

Retrouvez la marque Unseven sur son site officiel ainsi que sur sa page Facebook.

Crédit photos : Ludivine Boizard & Laurent Dubois

 

Par Marine Boissard