IU Jewellery Design Saperlipopette Magazine 0

Miren Lasnier présente ÏU Jewellery Design

Graphiques, géométriques et raffinés, on adore ces bijoux signés de la française, Miren Lasnier. Étudiante en design et créatrice de la marque ÏU Jewellery Design, Miren a un sens de l’esthétique irréprochable et sait manier à la perfection les matériaux qu’elle utilise. Tous ses bijoux sont fabriqués en France, par elle-même et réalisés, pour bon nombre d’entre eux grâce à un matériau que la créative affectionne particulièrement : le bois . Sa dernière collection, cependant, explore avec délicatesse les sentiers du contraste à travers le plexiglas. Miren Lasnier propose des bijoux aussi désirables qu’accessibles.

IU Jewellery Design Saperlipopette Magazine 5

Miren, vous êtes étudiante en design et créatrice de bijoux. Pourriez-vous nous présenter ÏU Jewellery Design ?

Officiellement il s’agit de la marque que j’ai créée. Mais je ne tiens pas particulièrement à cette appellation. L’idée était de réunir mes recherches sur les formes et les matériaux sous un même nom. Mais ça m’a surtout permis de mieux définir la direction dans laquelle aller, à mettre des mots dessus, à définir une identité et à poser les bases de ce projet.

Qu’est-ce qui vous a poussée vers la création de bijoux?

Les bijoux sont la forme « pratique » que prennent mes tests. J’aime la « gratuité » qu’il y a dans le fait de faire des bijoux, qui sont pour moi des objets esthétiques, libérés de nombreuses contraintes. Cela me permet d’avoir une liberté formelle que j’ai rarement dans mes projets en design industriel. 

Vous aimez exploiter les formes à travers vos créations. Où puisez-vous votre inspiration ?

Partout et nulle part en particulier. L’inspiration peut venir de plein de chose, un détail, une couleur,  une matière…

IU Jewellery Design Saperlipopette Magazine 4

Comment décririez-vous le style de vos créations ?

Je ne sais pas s’il y a un style identifiable dans ce que je fais, mais il y a bien une question centrale qui relie tout : Comment créer des pièces uniques à travers un process semi-industriel ?

Quelles sont les matières avec lesquelles vous aimez le plus travailler ?

J’ai beaucoup travaillé le bois et ses essences. Je pense avoir fait le tour de ce matériau, du moins sous la forme dont je l’ai utilisé (plaque). J’ai utilisé le plexiglas dans ma dernière collection, et ça me plairait beaucoup d’explorer encore plus ce matériau, plus riche en terme de possibilités de transformation à l’échelle du bijou. Travailler le plâtre et le moulage me trotte aussi dans la tête.

Chaque collection explore un processus de mise en forme différent. En quoi est-ce important pour vous de travailler différentes matières ?

Les matières racontent des choses, autant que le processus par lequel elles sont mises en œuvre. Jusqu’à maintenant j’ai essayé dans chaque collection de travailler ces deux aspects d’une manière intéressante.

IU Jewellery Design Saperlipopette Magazine 2

Comment avez-vous abordé la création de votre collection IV&I ?

J’ai pensé chaque pièce comme complémentaire d’une autre. Toutes les parties en bois se complètent de parties en plexiglas, toutes interchangeables. Avec trois paires de boucles d’oreilles, on peut donc en composer neuf. Les visses sont le lien physique et visuel entre tous ces éléments: elles les maintiennent ensemble tout en évoquant le fait qu’on puisse les détacher et les rassembler. J’ai voulu la collection évolutive et non figée. Cela m’intéressait aussi d’intégrer deux éléments phares en quincaillerie, la visse et le boulon, à des bijoux : leur fonction reste la même -assembler- mais ils acquièrent un nouveau statut en faisant parti intégrante de l’esthétique du bijou.

Que peut-on vous souhaiter pour le futur ?

Amour, gloire et beauté ?

IU Jewellery Design Saperlipopette Magazine 6

On retrouve la marque ÏU Jewellery Design sur son site ainsi que sur Facebook et Instagram.

Crédits Photos : Alice Mignon

Par Marine Boissard