Hopy Poppy Saperlipopette Magazine 2

Hélène Gregoreski présente Hopy Poppy

Hopy Poppy, c’est la marque qui révèle votre féminité à travers un univers girly assumé et dont les couleurs pastel exacerbent votre sensibilité. Créée par Hélène Gregoreski en 2014, la marque Hopy Poppy prend racine dans le voyage et dans la soif de découverte de sa créatrice. C’est en Inde que Hélène commence à imaginer sa carte postale acidulée, qui lui permet d’entrevoir les prémices de ce qui façonnera l’identité d’Hopy Poppy. Entre cuir shiny, denim pastel et imprimés graphiques, Hoppy Popy fait résonner votre sensualité. Et on adore !

Hopy Poppy Saperlipopette Magazine 1

Hélène, vous êtes diplômée de LISAA et vous avez récemment créé votre marque Hopy Poppy. Pourriez-vous nous dire comment vous est venue l’idée de lancer vos propres créations ? 

J’ai toujours eu l’envie de travailler à mon compte, d’aussi loin que je m’en souvienne. Ça fait partie de mon caractère. À la sortie de l’école, j’ai suivi Ninon en Inde, -une jeune créatrice qui décidait de lancer sa marque- . Ce stage m’a beaucoup apporté et n’a fait que confirmer le fait de vouloir monter Hopy Poppy. Après quelques voyages et un temps de réflexion, ça a été une évidence et j’ai décidé de me lancer dans l’aventure.

Vos collections révèlent un univers très girly, des couleurs légères et des coupes originales. De quoi vous inspirez-vous pour créer ?

J’évolue dans un univers très personnel et cet univers se construit en fonction de ce que je vis, des gens que je rencontre, des petites choses du quotidien. J’aurais beaucoup de mal à lister mes sources d’inspiration… Elles découlent évidement de mes voyages, mais peuvent aussi venir d’objets chinés aux puces ou de détails chez quelqu’un qui a une personnalité qui me touche. Tout dépend de ce que je vis ! Je ne suis pas du genre à m’enfermer pendant des jours entiers pour créer…. Chez moi le dynamisme permet la création.
Hopy Poppy Saperlipopette Magazine 4

Vous avez beaucoup voyagé. Est-ce entre autre, toutes ces expériences qui ont façonné votre manière d’aborder vos créations ? 

Évidement ! Les voyages, c’est l’ouverture d’esprit et un certain recul sur la création mais aussi la bouffée d’air frais qui permet le renouveau de l’inspiration !

Pourquoi choisissez-vous principalement des couleurs pastel à travers vos créations ?

Le pastel c’est ma marque de fabrique. En tant que marque mais aussi en tant que personne ! S’il y a une chose que LISAA nous a bien appris, c’est à développer un univers qui nous est propre. Le mien est un petit monde tout doux où le noir et les couleurs foncées n’ont pas leur place : un moyen d’apporter une peu de douceur au quotidien. C’est mon côté rêveur je crois…

Hopy Poppy Saperlipopette Magazine 5

Comment définiriez-vous la femme Hopy Poppy ?

C’est une femme enfant. Si elle n’est pas entre deux ages, elle garde un coté nymphette qui intrigue. Elle est douce et ingénue et n’a pas peur de sortir des clous. Sa garde-robe pastel, c’est un moyen comme un autre de combattre la morosité ambiante. En bref, c’est la fille qui fait décrocher un sourire même au conducteur de bus le plus aigri de la ville !

Quelles inspirations reviennent toujours dans vos créations ?

Je suis fan du style des Japonaises et je pense que ça se ressent pas mal. Elles n’ont pas peur de mettre de la couleur et d’utiliser des accessoires complètement wtf, ce qui donne beaucoup de caractère à leur style. Le vintage c’est aussi une grande source d’inspiration. Je voue un culte aux années 60 en particulier, que ce soit au niveau du design, des objets ou de la mode.

Hopy Poppy Saperlipopette Magazine 8

Quel est le message derrière votre collection? 

Sortez du conformisme ! La mode c’est un moyen d’exprimer sa personnalité. De plus en plus les gens sont tous habillés pareil et à Paris spécialement, en noir. Éclatez-vous ! J’aimerais voir plus de filles qui osent et qui assument un style qui change, un truc qui mette tout le monde de bonne humeur -elles y compris-. Le plaisir de s’habiller le matin en se disant « Ok, ce matin j’ai envie d’être plus dans un mood Spice Girls ou Jane Birkin pastel ? »

Quelle est votre pièce fétiche dans votre dernière collection ? 

Je crois que la veste en cuir baby pink est ma favorite. La coupe de « loubard » tranche complètement avec ce cuir rose et brillant. Le décalage m’éclate !

Hopy Poppy Saperlipopette Magazine 3

On découvre Hopy Poppy sur le site officiel de la marque ainsi que sur Facebook et Instagram.

Crédits Photos : Diane Sagnier

Propos recueillis par Marine Boissard