Gretchen Roehrs Saperlipopette Magazine 1

Rencontre avec Gretchen Roehrs

Si vous êtes accros à Instagram, vous avez certainement déjà remarqué les délicieuses illustrations de Gretchen Roehrs. L’artiste nous donne une vision novatrice de la mode à travers ses illustrations réalisées grâce à quelques traits d’encre associés à des produits frais, de la viande et autres produits comestibles. C’est après avoir travaillé pour Vogue à New York en tant qu’assistante artistique que Gretchen Roehrs a décidé de déménager à San Francisco afin de poursuivre sa carrière dans l’illustration. Un choix qui l’a menée tout droit vers l’inspiration !

Gretchen Roehrs Saperlipopette Magazine 2

Tu es illustratrice de mode mais tu as également fait la une de magazines en ligne tels que Vogue.it ou harpersbazaar.com grâce à tes illustrations qui combinent ton amour pour la nourriture et la mode. Pourrais-tu nous en dire ce qui t’a donné l’envie d’incorporer de la nourriture dans tes illustrations ?

Lorsque j’ai emménagé en Californie il y a trois ans, j’ai tellement été captivée par les marchés et les produits frais qu’ils offraient que j’ai pratiquement arrêté de cuisiner. J’ai alors commencé à manger des fruits et légumes crus. Je dessine tout ce qui me passe sous la main et c’est tout naturellement que j’ai commencé à dessiner autour de la nourriture que j’avais dans mon assiette.

Gretchen Roehrs Saperlipopette Magazine 3

Tes dessins offrent une nouvelle vision de la nourriture que l’on peut considérer comme amusante mais aussi artistique. Qu’est-ce qui t’inspire au quotidien ?

La nourriture m’inspire ! Chaque repas est une opportunité pour moi d’essayer quelque chose de nouveau. Mais cela me permet aussi d’être créative et de relever le défi d’imaginer une nouvelle illustration avec les ingrédients que j’ai à portée de main.

Gretchen Roehrs Saperlipopette Magazine 4

Concernant le processus que tu utilises à travers tes croquis, comment décides-tu du type d’illustration que tu réaliseras ? Est-ce la nourriture qui t’inspire ou est-ce la mode ?
C’est un peu bidirectionnel…. Parfois, la nourriture, dans sa forme la plus naturelle, ne demande qu’à être transformée en quelque chose d’amusant et parfois je ressens juste le besoin de dessiner quelque chose autour d’un morceau de fruit que je trouve rigolo.

Gretchen Roehrs Saperlipopette Magazine 5

Tu t’amuses beaucoup avec les proportions dans tes illustrations. En quoi est-ce important pour toi ?

Je pense que détourner « l’évident » est ce qui se trouve être le plus sympa dans mes dessins Ce qui me plaît le plus, c’est lorsque je surprends les gens en train de rire ou sourire lorsqu’ils saisissent l’originalité qui réside dans la proportion.

Gretchen Roehrs Saperlipopette Magazine 6

Tu as récemment créé un vestiaire comestible en exclusivité pour le magazine BAZAAR reprenant certaines pièces phares des plus grands créateurs tels que Givenchy, Jason Wu, Wes Gordon et Sonia Rykiel. Quel sentiment cela procure t-il ?

Ça a été un honneur pour moi de réinterpréter les créations de ces visionnaires, voire même un défi exceptionnel ! Cette expérience a été inspirante et m’a également permis de redoubler d’efforts quant au fait d’essayer d’être unique.

Gretchen Roehrs Saperlipopette Magazine 7

Quels sont tes créateurs préférés ?
J’aime les créateurs contemporains tels que les sœurs du label Rodarte mais aussi Jason Wu, et Joseph Font qui réalise les créations de Delpozo.

Quels sont les grands chefs que tu admires ?

Ignacio Mattos qui est le chef du restaurant Estela à New York et Chad Robertson qui travaille à Tartine à San Francisco !

 

Propos recueillis par Marine Boissard